Logo Thailande Autrement

Que faire dans la vieille ville de Sukhothaï ?

Que faire dans la vieille ville de Sukhothaï ?

À environ 450 kilomètres au nord de Bangkok, se trouve l'immense cité de Sukhothaï, première capitale du Siam, aujourd'hui en ruine. Ses vestiges témoignent d’une des périodes les plus fastes de l’histoire culturelle de la Thaïlande.

 

Alors que les Khmers dominaient le territoire depuis plusieurs siècles, le royaume de Sukhothaï devint au XIIIème siècle le premier véritable État fondé par des Thaïs en provenance du sud de la Chine. Sa gloire disparut au XVème siècle dans les cendres d’une sanglante prise birmane.

 

Selon la légende, c’est un de ses rois, Ram Khamhaeng, qui créa l'écriture et la littérature proprement thaïes. 3ème de la dynastie, il a adopté la religion des missionnaires bouddhistes et s’est affranchi de la domination khmère pour donner à Sukhothaï ses propres institutions politiques.

 

Mais, plus que phare politique, cette ville est avant tout considérée par les Thaïs comme l'apogée d'un style architectural que l’on admire encore aujourd'hui. Le royaume de Sukhothaï se développa dans la plaine centrale jusqu’au sud de la Thaïlande actuelle.

 

Depuis 1991, Sukhothaï et ses anciennes cités satellites, Si Satchanalaï et Kamphaeng Phet, font partie du Patrimoine mondial de l’Humanité (Unesco). Isolée géographiquement des destinations fréquentées de la Thaïlande moderne, cette ancienne capitale demande un peu d’effort en termes de transport pour se laisser découvrir.

 

sukhothai Thailande

 

190 ruines répertoriées !

Thaïlande Autrement propose généralement de s’y rendre en train de jour depuis l’autre cité historique réputée, Ayutthaya. Les voyageurs les plus pressés n’y consacrent qu’une seule journée mais la richesse et la quiétude des temples méritent qu’on s’y attarde une journée de plus.

 

Parmi les quelques 190 ruines répertoriées, citons les temples incontournables au sein de la cité royale que sont Wat Mahathat et Wat Si Sawai. Le premier, qui veut dire « temple de la grande relique » est le plus impressionnant avec sa forme de mandala et sa représentation d’un Bouddha doré. Le second, temple hindouiste, est un des plus anciens de la cité, probablement fondé à la fin du XIIème siècle.

 

À l’extérieur, il faut visiter Wat Si Chum pour son Bouddha assis appelé « Phra Achana ». Il fait 11m de large et 15m de haut ! Ou encore Wat Chang Lom et ses 32 éléphants, un temple moins fréquenté où les imposantes statues de pachydermes semblent se tenir dans des sortes de box en briques.

 

Le mieux est de parcourir ces temples à vélo, car il y a peu ou pas de circulation automobile. On y trouve des vélos adaptés à tous, y compris avec des sièges pour les jeunes enfants. Thaïlande Autrement s’assure que vous puissiez visiter ce site en fin d’après-midi. Il fait moins chaud et les lumières sont belles, notamment au couchant, idéal pour les photos.

 

À quelques minutes de la cité historique de Sukhothaï, nous proposons aussi de rendre visite à une famille d'artisans spécialisés dans la fabrication d'amulettes bouddhistes depuis 6 générations. Parmi les 1200 amulettes référencées dans le patrimoine de l'ancienne capitale, vous pourrez en réaliser quelques-unes vous-mêmes. Les enfants adorent cette activité ludique et culturelle.

 

 

Découvrir la vie quotidienne des habitants alentour

cuisine sukhothai Thailande

Lors de notre dernière visite de terrain, nous avons adoré manger au restaurant Sureerat (quasiment en face du magasin 7/11 du marché) fréquenté majoritairement par une clientèle thaïe. Il a tout d’une bonne cantine siamoise, des chaises en plastique mais surtout des plats savoureux à petits prix !

 

Flâner dans le marché quotidien est toujours l’occasion de s’immerger dans la vie locale mais aussi de goûter de nombreux desserts traditionnels, les « Khanoms ». À moins que vous ne préfériez y prendre un petit déjeuner sous la forme d’une délicieuse soupe de riz, le « Khao Tom » ?

 

L’expérience préférée de nos voyageurs reste toutefois le séjour dans la maison d’hôtes située dans un village entre Sukhothaï et Sri Satchanalaï. Et surtout les repas préparés avec délicatesse par leur hôte thaïe francophone…

 

En y passant deux jours, on peut faire diverses balades guidées, à pied ou à vélo dans la campagne alentour. Vous pourrez ainsi découvrir la vie quotidienne des habitants qui s'articule autour de la culture du riz, bien sûr, mais aussi la pêche, les noix de coco, le trajet des enfants pour l'école, les cérémonies religieuses...

 

Etant à bonne distance de la vieille ville de Sukhothai, vous ne croiserez pas de touristes durant cette balade authentique !

 

 

sukhothai Thailande