Logo Thailande Autrement

Songkran, un nouvel an bouddhiste bien arrosé

Songkran, nouvel an bouddhiste en Thailande

Songkran est une fête traditionnelle qui marque le nouvel an bouddhiste et dont les dates renvoient au changement de position du soleil dans le ciel astrologique. Elle a lieu du 13 au 15 avril. Symbole d’amour, Songkran permet de resserrer les liens qui unissent les familles, les communautés et la société thaïe dans son ensemble.

 

Lors de Songkran, les Thaïlandais aspergent d’eau les Bouddhas avec respect, mais ils aspergent également leurs amis dans de grands éclats de rire. Ainsi, on espère que l'eau éloignera la malchance et purifiera ses proches. Si dans la rue, on assiste désormais à de véritables batailles rangées, à la maison, plus solennellement, on verse de l'eau parfumée sur les mains ou sur l’épaule des aînés, ceux de plus de 60 ans.

 

Avant de devenir une joyeuse bataille de rue où l’on tire dans tous les sens avec des pistolets à eau en plastique fluo, Songkran était avant tout une fête familiale. Le mot vient du Sanskrit et signifie « passer » ou « changer ». Ici, en Thaïlande, il fait référence aux passages et aux mouvements du soleil, de la lune et des autres planètes dans l’une des orbites du zodiaque.

 

Songkran est fêtée à travers tout le pays, mais est particulièrement spectaculaire à Chiang Mai et à Phra Praokong, dans la banlieue de Bangkok. Songkran est aujourd’hui devenue un moment privilégié pour les voyageurs qui apprécient la joie communicative des Thaïlandais et « Sawadee Pee Mai » est la phrase à savoir pour leur souhaiter la bonne année.

 

songkran Thailande

 

Quelques conseils pour passer Songkran

Pour fêter Songkran comme il se doit, quelques conseils de base ne sont pas inutiles. Il convient en effet de sortir bien équipé afin de passer au travers des jets d’eau qui ne manqueront pas de vous assaillir à tous les coins de rues.

 

Avant toute chose, pensez à laisser vos papiers et documents à l’hôtel sinon à bien les protéger tout comme votre téléphone, privilégiez un appareil photo waterproof, etc. Dans la capitale ou à Chiang Mai, privilégiez la marche à pied et évitez les déplacements en voiture trop importants. Sachez que chaque année, les Thaïlandais sont des millions à prendre la route pendant ces quelques jours de pure folie. Et Songkran n’est pas toujours arrosé qu’avec de l’eau…

 

Si vous souhaitez vous immerger dans la fête, vous pouvez vous vêtir d’une chemise à fleur, la tendance locale depuis de nombreuses années. La tenue thaïe reste surtout portée par les aînés ou les personnes très attachées à la tradition.

 

Thaïlande Autrement vous conseille d’éviter vos plus beaux atours sachant que vous serez trempés et aspergés de talc. Portez des lunettes pour protéger vos yeux, des tongs ou des sandales de piscine. Et si vous souhaitez prendre part aux festivités, outre votre pistolet à eau, ne vous départissez surtout pas de votre bonne humeur !

 

Si autrefois les dates de ces réjouissances n’étaient pas fixes, elles le sont désormais aujourd’hui. Mais attention, dans certaines villes, les dates peuvent encore varier. Connue comme étant un moment privilégié pour se retrouver en famille, Songkran provoque donc chaque année une véritable transhumance à l’échelle du royaume.

 

 

songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande
songkran Thailande

 

 

Un hommage au rôle de l’eau dans la culture thaïe

Ainsi, si vous restez à Bangkok pendant ces vacances annuelles, vous constaterez que la ville se vide et qu’elle est un peu moins embouteillée. Nombreux sont les habitants de la capitale qui rentrent au village à cette occasion. Pour vos vacances en Thaïlande à cette période, mieux vaut réserver votre circuit plusieurs mois à l’avance car les vols et trains sont souvent tous complets.

 

Songkran est aussi un hommage au rôle de l’eau dans la culture thaïe. C’est pour cette raison qu’on s’asperge mutuellement dans une sorte de bénédiction. De ce geste de respect qui se perpétuait depuis des centaines d’années, on assiste aujourd’hui à son évolution plus ludique et rafraichissante : les batailles au pistolet à eau dans la rue.

 

En ce mois d’avril qui compte généralement comme le plus chaud de l’année, cette évolution est plutôt bienvenue. Toutefois Songkran est avant tout une fête religieuse et les temples sont au cœur des festivités. Il faut s’y rendre au moins une fois pour prier, faire des offrandes et asperger les statues de Bouddha d’eau parfumée (en laissant les pistolets à eau à l’extérieur…).

 

Enfin, pour clore ce dossier, rappelons une autre tradition moins connue liée à Songkran. Elle consiste à bâtir des petites pagodes de sable dans les temples. Le sable apporté à cet effet symbolise la terre qui a quitté le temple sur les pieds nus des gens qui sont venus prier toute l’année. Ces pagodes marquent le retour de cette terre à l’occasion du Nouvel An.